Présentation

ASSOCIATION NATIONALE DES HOPITAUX DE JOUR POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS SOUFFRANT DE TROUBLES PSYCHIQUES

Une situation connue de nous tous a inspiré cette création: il existe dans l'hexagone un grand nombre de lieux de soins associatifs privés, type hôpital de Jour, se consacrant à la cure d'enfants et d'adolescents psychologiquement mal adaptés. Ces institutions inégalement dispersées sont certainement très différentes les unes des autres en raison de leur histoire et de leur expérience, en raison du nombre et des âges des sujets traités, des types de pathologie, des théories inspirant le traitement.
A côté de ce qui les distingue, elles ont en commun de défendre jalousement leur originalité et leurs formes de travail, ceci pour deux raisons immédiates :

1. La nécessité de construire et de maintenir dans l'institution une cohésion interne. Celle-ci est souvent menacée et interrogée durement par la pathologie traitée.

2. La nécessité d'une concertation permanente entre les Directions et les organismes de contrôles sanitaires et administratifs qui supportent eux aussi un ensemble de consignes et de contraintes. Cette concertation se faisant au cas par cas contribue à individualiser, à personnaliser chaque institution.

En fin de compte, du fait de la dispersion inégale sur le territoire de nos institutions, en l'absence d'une liste informée des hôpitaux de Jour privés, également du fait des réflexes auto-protecteurs signalés, il existait une tendance à un certain isolement, à une certaine solitude de ces institutions, tendance que l'on tentait de pondérer par des propositions de rencontres scientifiques nombreuses.
D'autre part, dans un contexte économique difficile, face à des perspectives de bouleversement des modes de financement et de contrôle, cet isolement devenait à l'évidence plus qu'un handicap, un danger vital.

L'A.N.H.D.J a voulu constituer une aire d'échange par des textes publiés, des journées de rencontre, permettant à une information réciproque de circuler sur l'identité fonctionnelle des institutions, à une coordination de s'instaurer.

Elle a voulu aussi répondre à la nécessité, pour le secteur associatif privé à but non lucratif qui assume une responsabilité sanitaire très importante, que celle-ci soit toujours reconnue par les décideurs publics, comme essentielle, créative, spécifique, complémentaire et non rivale des autres dispositifs publics de soins.

L'ANHDJ s'est donnée pour objet :

· D'être un lieu de rencontre, de perfectionnement et de recherche en commun, ouvert aux équipes des hôpitaux de jour et à toute autre personne intéressée par les problèmes concernant les hôpitaux de jour

· D'être un organisme de liaison et d'information réciproque

· D'organiser dans ce but des journées d'études et des congrès

· De représenter et défendre la mission des hôpitaux de jour auprès des autorités administratives et techniques, de toute collectivité, de tout organisme public ou privé .

L'adhésion à l'association distingue les personnes morales qui sont les représentants d'associations ou d'organismes gestionnaires et les personnes physiques qui doivent exercer ou avoir exercé une activité dans un Hôpital de Jour.
Elle implique sans réserve de la part des institutions et des professionnels qui y travaillent les suggestions, propositions ou questions qui seules donneront vie à l'Association.
 
Réalisations à ce jour :

- Le Journal de liaison " De jour en jour ", sa Newsletter, ses Forum
- L'Annuaire des hôpitaux de jour
- 12 journées nationales d'études